Blog

Conférence "Les Enjeux de l'Ecole"

             Conférence organisée par                               

« Les Amis de la Maison du Peuple » et la FSU régionale.

 

Les enjeux de l'école

 

par Denis Paget

 

 

L'Ecole est confrontée à une baisse drastique de moyens cette baisse n'est pas seulement liée à l'application de la politique de casse des services publics initiée par le Président de la République et mise en oeuvre par le gouvernement qu'il a choisi mais elle prend aussi racine dans les doutes qui ont gagné une large frange de l'opinion publique, sur la nécessité de poursuivre l'effort éducatif grandement plébiscité dans les années 80. La venue de Denis Paget à Besançon est donc fort opportune car il démontre, par exemple, dans son dernier ouvrage « Petite histoire des collèges et des lycées » que le blocage de la démocratisation scolaire se trouve dans le manque de volonté politique.

Denis Paget est encore loin de l'âge de la retraite, surtout après la réforme Fillon, mais il peut se targuer d'une longue expérience d'enseignant (15 comme professeur de français en collège et autant en lycée) et d'un cursus syndical tout aussi long. De 1985 à 2005, il a en effet assumé les plus hautes responsabilités syndicales au SNES et à la FSU il a été l'élément moteur de la prise en compte par le syndicalisme de la réflexion sur le métier d'enseignant et les pratiques professionnelles, sur la construction des savoirs, sur les outils nécessaires à la transformation et la démocratisation du système éducatif ; suivant les usages de son syndicat, il a toujours continué à exercer son métier d'enseignant ; il a ainsi construit avec les militants du SNES un ensemble de revendications pour l'exercice du métier, pour la démocratisation et donc la transformation du système éducatif issues de l'expérience et confrontées quotidiennement à la réalité. Mais la connaissance du terrain ne suffit pas si elle n'est pas « moulinée » dans le débat et reconstruite par la recherche : Denis Paget a été et reste un enseignant-syndicaliste-chercheur.

Après avoir exercé les fonctions de Secrétaire Général du SNES dans la première moitié de la décennie, il dirige actuellement ADAPT, association et maison d'édition qui édite et diffuse tout ce qui peut permettre des échanges entre collègues et aider à la réflexion sur le métier; il est un des membres actifs de l'Institut de Recherche de la FSU. Denis Paget a dirigé une des dernières publications collectives de l'Institut de la FSU : « L'Ecole : aventure commune et savoirs partagés »; pour vous permettre de mieux cerner notre hôte du 25 novembre, citons quelques phrases de la conclusion de cet ouvrage, « la nouvelle culture ébauchée dans ce livre se veut plus exigeante, plus accessible et mobilisatrice.... Elle travaille l'identité collective qui nous constitue en donnant à comprendre comment les mémoires singulières nourrissent la mémoire commune ...Elle devra renforcer sa capacité à créer du collectif, du lien social, de la solidarité plutôt que de la compétition et de l'individualisme scolaire... Se faisant, la culture commune aura peut-être fait gagner chacun en humanité »

 

Mercredi 25 novembre 2009, à 20 heures
Amphithéâtre DONZELOT
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
Rue Mégevand (*)

 

 

(*) Parking mairie (1€ à partir de 19h)

Nous voulons un Référendum pour LA POSTE !!

La Poste nous appartient, défendons-là!!

1) Participons massivement à la

Manif du 28 novembre

15 heures

départ parking Battant de Besançon

2) Ecrivons tous au Président de la République

sur le site : www.appelpourlaposte.fr

Comment traite-t-on la douleur dans les établissements hospitaliers du Doubs?

D'après une enquête réalisée par le magazine "L"Express", voici les lieux de soins où la douleur est le mieux pris en considération dans notre département (à vous de choisir...!): 1)Catégorie A (établissement avec structure de traitement de la douleur ainsiq u'une équipe de professionnels de la douler, des protocoles pour les douleurs induites par les soins et une la part d'infirmières formées au traitement de la douleur < 10%): - Centre hospitalier de Pontarlier 2) Catégorie B (établissement avec structure de traitement de la douleur ainsiq u'une équipe de professionnels de la douler, mais pas de protocoles pour les douleurs induites par les soins et/ou la part d'infirmières formées au traitement de la douleur est < 10%): - CHU Minjoz et St Jacques de Besançon; 3) Catégorie C (établissement n'a pas de structure de traitement de la douleur et/ou pas d'équipe de professionnels de la douleur, mais des protocoles sont prévus pour les douleurs induites par les soins et la part d'infirmières formées au traitement de la douleur est > 10%): - Polyclinique de F-Comté à Besançon 4) Catégorie D (établissement n'a pas de structure de traitement de la douleur et/ou pas d'équipe de professionnels de la douleur, pas de protocoles pour les douleurs induites par les soins et/ou la part d'infirmières formées au traitement de la douleur est < 10%): - Clinique St Vincent à Besançon Vous pensiez à ce classement vous?? surprenant, non??

Edition n°3 du Courrier du retraité 2009

EDITORIAL

Un bulletin allégé, mais plus régulier ...

 Que demandons-nous à notre Courrier du Retraité départemental ? Qu'il soit très fourni en articles, quitte à ne paraître que 2, voire, dans le meilleur des cas, 3 fois par an ? Qu'il retrace toute l'actualité sociale nationale, alors que les médias  nous en ont déjà fait part, et, surtout, que notre édition nationale du Courrier du Retraité le fait beaucoup mieux que nous... ?? Ou bien, aimerions-nous une parution plus fréquente avec des articles très ciblés, en nombre limités mais axés uniquement sur notre actualité locale... ??Après en avoir débattu en Commission Exécutive, nous venons de prendre la décision de tenter l'expérience d'un Courrier du Retraité en 4 pages,  qui parlera de la vie de notre section départementale et qui « collera » au plus près de l'actualité dans la mesure où il paraîtra 6 ou 7 fois par an... Voici donc la nouvelle « version » de votre Courrier du Retraité ! A vous de nous dire ce que vous en pensez...

 Amicalement

Christiane GRIFFAUT 

Secrétaire de Section


 Ça y est !! C'est décidé !!

L'Assemblée Générale départementale aura lieu

le 04 mai 2010 à Voujeaucourt ! 

Notez tout de suite ce moment fort dans votre agenda... pour ne pas l'oublier !


 Le Forum des Associations de Besançon :

la section FGR-FP Doubs y avait un stand.. !

 La Ville de Besançon organise tous les 2 ans, un lieu et un temps de rencontres et d'échanges, c'est le Forum des associations.

Sur le thème de « la Rentrée », le 14éme forum a permis de découvrir les réalisations et les projets de 222 associations bisontines : un moment idéal pour proposer aux visiteurs un tour d'horizon du secteur associatif, de sa richesse, de sa diversité, de son engagement, de la force vive qu'il représente pour la ville.

Une équipe de militants de la Section du Doubs de la FGR-FP, orchestrée de main de maître par notre ami Bernard Pointurier, s'est relayée durant tout le week-end pour présenter notre Fédération aux nombreux passants qui n'ont pas manqué de leur poser des questions...

Nous disposions d'un stand, bien situé  et bien décoré (Bernard avait pris soin de faire réaliser une superbe banderole qui nous servira encore longtemps...).

Une quinzaine de visiteurs a laissé ses coordonnées et des contacts ont déjà été pris avec ces personnes : il ne reste plus qu'à surveiller les retombées en terme d'adhésions...

Une manifestation qui, certes demande un peu de temps à y consacrer, mais qui peut être un bon moyen de faire connaître notre activité... et qu'il serait bon de développer localement dans les sous-sections si l'occasion venait à se présenter... N'hésitez pas à contacter le secrétariat... 


 COMMISSIONS EXECUTIVES

1)      Besançon le 11 juin 2009

Excusés : Maurice Boillon, Marie-Louise Guinchard et Micheline Duparet.

-    Petit compte-rendu de la manifestation du 26 mai : il n'y a pas eu de cortège, seulement un rassemblement et une délégation de jeunes qui s'est rendue à la Préfecture (surtout les «Ana» et les Solidaires...) ;

-    Appel de la FGR-FP Nationale à participer aux actions locales du 13 juin...

-    On revient sur l ‘Assemblée Générale départementale du 14 mai à Pirey : déception sur le nombre de participants de + en + réduit : est-ce le problème des bus ? mais bon, les autres sections départementales ne font pas mieux, voire moins bien ! Est-ce nécessaire d'inviter les élus ? les partenaires du Pôle des Retraités (surtout l'ANR-PTT...) ? Faut-il maintenir une animation musicale coûteuse  et peu utilisée ??

-    J-Marie Alix nous parle du stage « Communication et Développement » auquel il a participé : le fichier des pensionnés de Nantes peut être rapproché de celui de la FGR-FP ; reste toujours la difficulté de maîtriser certains fichiers, en particulier celui des adhérents indirects qui reste de la seule compétence des syndicats... mais un nouveau fichier devrait arriver à l'automne prochain...

-    Le Forum des Associations à Besançon les 19 et 20 septembre 2009 : la Secrétaire de Section étant absente à ce moment-là, c'est Bernard Pointurier qui prend la responsabilité de l'organisation et de l'orchestration de ce week-end...

-    Modification du Règlement Intérieur, pour mise en conformité avec la réalité de la Section et selon les modalités évoquées en AG le 14 mai : ce nouveau règlement vous sera présenté lors de la prochaine AG...

-    Approbation du paragraphe 2 de l'article 5 des statuts de l'association « Culture et Loisirs avec les Retraités du Doubs » C. L. R. D : «Sont membres de droit : les adhérents à la Section du Doubs de la Fédération Générale des Retraités de la Fonction Publique (FGR-FP), que ce soit à titre individuel (adhérents directs) ou à titre collectifs par le canal de syndicats ou groupements affiliés (adhérents indirects) ; ces membres de droit sont dispensés du paiement de la cotisation annuelle à l'association Culture et Loisirs avec les Retraités du Doubs CLRD, mais ils disposent des mêmes droits que les membres actifs (votes en assemblée générale, capacité d'être élus, etc...) ».  Après discussions et débat, ce passage est approuvé par le vote de 13 voix « pour », 2 abstentions et 1 voix « contre ».

 2)      Ornans le 13 octobre 2009

Invité : Volker Körner, délégué régional à la Commission Exécutive nationale ;

Excusés : Micheline Duparet, Robert Vernerey, Jean Party et Roger Clément.

-    Vie des sections : Sur Besançon, on regrette de ne pouvoir mener à terme, faute de participants, les projets de sorties à la journée ; Colette Masson nous fait part d'une possibilité de gymnastique adaptée aux + de 65 ans qui serait proposée par la responsable du club de gym de Palente à la condition d'avoir un effectif d'au moins 12 personnes... (affaire à suivre... en commission de sous-section...) ; sur Pontarlier, travail  actuel sur la liste des adhérents (il manquerait des adhérents syndiqués !) ; sur Morteau, on nous signale des adhérents directs qui ne reçoivent pas le courrier alors que des adhérents syndiqués le recevraient à tort,et que, même, certains adhérents indirects, membres de la CE, ne paieraient pas leur cotisation!! - si c'est le cas, il leur est demandé de régulariser, très très vite !!; à Ornans, on s'inquiète de la « baisse des effectifs »... ; J-M. Alix se demande si, individuellement, chacun des membres de la CE « internautes » exploite son carnet d'adresse informatique (il faudrait peut-être aussi, dans ce but, ajouter une ligne avec les adresse « mails » sur les bulletins d'inscription...); Volker Körner demandera au Siège National un listing d'adhérents à jour au 15/10/2009 qu'il nous appartiendra de ventiler dans les sous-sections...

-    Préparation de la Réunion Régionale du 20 octobre à Besançon :  Volker Körner, dont le mandat arrive à son terme, est venu présenter le rôle du délégué régional ; il rappelle que la décision avait été prise, il y a 4 ans, de choisir un délégué dans un département différent à chaque renouvellement ; c'est donc au tour de notre Section de proposer un délégué régional. Il disposera d'un mandat de 2 ans, reconductible à chaque congrès ; il participe aux CE nationales (3 par an) et fait le lien entre les départements de la région et le siège national ; il préside l'assemblée régionale annuelle et peut être appelé à remplacer un délégué national aux assemblées générales départementales ; tous ses frais sont pris en charge par le siège national. Le suppléant qui sera désigné (cette fois-ci par le jura) est appelé à devenir titulaire lors du prochain renouvellement. Notre camarade Jean-Marie Alix s'est porté candidat et sera donc le futur délégué régional (à compter du congrès de juin 2010).

-    L'Assemblée Générale annuelle 2010 : la sous- section de Montbéliard n'a pas accueilli l'AG depuis un certain nombre d'années, faute de responsables locaux prêts à assumer cette organisation ; JM Alix propose d'en prendre la charge (recherche de salles, traiteur,...) afin que les adhérents du Pays de Montbéliard puisse bénéficier, à leur tour, d'une AG départementale sur place... deux dates ont été proposées (dont l'une vient d'être confirmée : salle obtenue pour le 04 mai à Voujeaucourt !)

-    La prochaine Commission exécutive aura lieu à Besançon, Maison des Syndicats, le 15 décembre 2009 : nous discuterons et débatterons de la motion votée au Congrès de 2008 et dont les amendements peuvent être proposés en vue du prochain Congrès (les remontées au siège national sont demandées pour le 15 janvier)

-    Le Courrier du Retraité : après discussions, surtout d'ordre financières, décisions prises de continuer à utiliser les services de l ‘UNSA pour l'édition (bien moins cher qu'un imprimeur mais sans photos !) et de réduire chaque parution à un « 4 pages » mais 6 à 7 fois par an (ce qui entrainera des frais postaux le tarif étant identique pour un 4 pages ou un 12 pages)...


Journée Nationale d'Action des Retraités

16 octobre 2010

Manifestation Régionale à Besançon

 

Cette journée ayant été décidée par les organisations nationales de retraités depuis plusieurs mois, l'Union Locale de Retraités de Besançon (UCR ), regroupant CGT, CFDT, FO, FGR-FP, FSU et UNSA, s'est réunie à 3 reprises en septembre pour préparer cet événement (les 03, 16 et 30 septembre).

Il s'agissait de mettre en place une action revendicative sur le thème du pouvoir d'achat des retraités, des conditions d'accès et de maintien en maisons de retraites, du droit à des soins de qualité accessibles à tous les retraités,...

Après sondage auprès des adhérents, l'organisation d'une seule et unique manifestation à caractère régionale à Besançon s'est imposée, comme moyen de la rendre un temps soit peu médiatique, sachant que les agriculteurs allaient eux aussi manifester le même jour...

Un tract a été rédigé localement et distribué durant la semaine précédente (sur les marchés bisontins, mais également sur celui de Morteau !)

La manifestation, dont il faut souligner aussi les difficultés réelles d'accès pour certains manifestants (les entrées bisontines souvent bouclées, certains ont été contraints de rebrousser chemin !), comptait environ 600 personnes (5 cars du Jura et de Montbéliard)  ;  une quinzaine de nos camarades FGR-FP défilait en tête de cortège, derrière la banderole fabriquée à l'occasion par l'UCR locale (« Pour une retraité décente, pour une protection sociale solidaire ») : merci encore à notre camarade Bernard Pointurier pour sa présence remarquée et sa volonté de porter « haut et fort » les insignes de notre Fédération ! .

Impossible de se rendre rue de la Préfecture : les agriculteurs y ayant  fait un feu, la rue était barrée (les pompiers se sont d'ailleurs frayé un chemin dans le cortège...) !

Une manifestation « tonique » et volontaire qui a fait résonner au centre-ville des slogans que les bisontins n'oublierons pas : « De l'argent pour les retraités, pas pour les banquiers ! » ; « Notre retraite on s'est battu pour la gagner, on se battra pour la garder ! »...

 


 

    

Qu'est-ce que le CODERPA ?

(Extrait de la lettre du CODERPA du Doubs  n°1 - Juin 2009)

 

Le CODERPA (Comité Départemental des Retraités et Personnes âgées du Doubs), est une instance consulta­tive, de dialogue, d'information et de conseil placée au­près du Président du Conseil général, pour réfléchir et formuler des propositions sur l'élaboration et la mise en oeuvre des politiques sociales en faveur des retraités et personnes âgées du Département.

 

QUI COMPOSE LE CODERPA ?

Le CODERPA comporte 3 collèges.

Le 1err collège est constitué par 20 représentants des retraités et personnes âgées et leur famille. Ces membres sont bénévoles.

Le second collège comprend 10 membres représentant les acteurs de l'action sociale et médico-sociale géron­tologique.

Le 3e collège est constitué par 10 membres représentant les institutions publiques et organismes financeurs. Il est présidé par Jean Marie BART, 1er Vice Président du Conseil général, le Vice-Président étant Norbert DUQUET.

 

DEPUIS QUAND EXISTE LE CODERPA ?

Le CODERPA a été mis en place dans le DOUBS, comme dans chaque Département, en application d'un décret du 4 Août 1982. 11 était à l'origine placé sous l'autorité du Préfet.

La loi du 13 Août 2004 sur les libertés et responsabilités locales (dite loi de décentralisation) qui a élargi les com­pétences des Départements en matière d'action sociale, a réformé la composition et les attributions des CODERPA; et les a placé sous l'autorité du Président du Conseil général.

Dans le DOUBS, la réorganisation du CODERPA sur ces nouvelles bases s'est faite en décembre 2005.

QU'A FAIT LE CODERPA DU DOUBS DEPUIS SA REACTIVATION ?

Le Conseil général a souhaité s'appuyer sur le CODERPA pour, d'une part donner une réelle place aux retraités et personnes âgées dans le Département, d'autre part pour élaborer le SDOSMS (Schéma Départemental de l'Organisation Sociale et Médico-Sociale), volet vieillis­sement.

Les membres du CODERPA, répartis en 7 groupes de tra­vail (l'hébergement et l'accueil, les services à la per­sonne, la participation des familles, les relations intergénérationnelles, la personne âgée dans la so­ciété...), ont formulé de nombreuses propositions, re­prises pour la plupart dans le SDOSMS adopté par le Conseil général le 25 Février 2008.

ET AUJOURD'HUI ?

Après l'adoption des orientations de cette nouvelle po­litique départementale, les membres du CODERPA veil­lent à sa mise en oeuvre.

lis engagent des actions consistant à:

  • améliorer les conditions de vie des personnes âgées,

•  leur apporter des informations ainsi qu'aux profes­sionnels du champ gérontologique,

•   promouvoir la citoyenneté des retraités et personnes âgées,

  • valoriser leur rôle économique et social dans la société.

Sur ces bases, 4 commissions permanentes créées :

•   Information-Communication (Président Christian DÉMOULE)

•   Action sociale (Co-Présidentes Anny AUGE et Francine FORESTI)

•   Bientraitance - Hébergement (Président Jean-­Pierre MONIER)

  • Suivi du SDOSMS (Président Norbert DUQUET).

REUNION  REGIONALE

A Besançon, le 20 octobre 2009

 

Notre Section Départementale a eu le plaisir d'accueillir cette année la traditionnelle Réunion Régionale d'Automne, à Besançon, dans le locaux chaleureux du Centre International de Séjour...

 

Sous la présidence de notre délégué régional, Volker Körner, et en présence de Louis Criscolo, secrétaire national, une quinzaine de camarades franc-comtois venus du Doubs, du Jura, de la Haute-Saône et du territoire de Belfort se sont retrouvés pour présenter  leurs vies de sections et prendre connaissance des dernières informations nationales...

 

On peut malheureusement constater que les soucis des uns et des autres se rejoignent : il faut absolument faire preuve d'imagination pour recruter de nouveaux adhérents !

 

Les CODERPA :  les fonctionnements de chaque section sont quelque peu différents, mais les tâtonnements d'il y a quelques années ont laissé place à des structures plus affirmées et à un réel souci de rompre l'isolement des personnes âgées (création de « Cafés des Ages » dans le Doubs et le Territoire de Belfort, échanges et sorties entre jeunes et vieux dans le Jura,...) ; à noter aussi la création d'un site Internet relatant la dernière Rencontre Régionale des CODERPA (www.franche-comte.sante.gouv.fr)

 

Le Congrès 2010 :  il aura lieu à PAU les 08, 09 et 10 juin prochain, au Palais Beaumont :   nous devrions avoir 2 délégués départementaux dont les inscriptions devront être remontées au siège national mi-décembre (les documents sont en cours de transmission dans les sections). La motion votée au congrès de 2008 devra être discutée dans les sections et les éventuels amendements proposés seront remontés au National pour le 15 janvier (dans cet objectif : prochaine CE départementale le 15 décembre !)

 

 


Les Personnes Agées Dépendantes en Franche-Comté à l'horizon 2015

 

Selon une étude de l'INSEE (novembre 2006), d'ici 2016, le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus ayant besoin d'une aide pour effectuer les gestes essentiels de la vie quotidienne va augmenter. Ainsi, en 2015, on compterait 17 000 personnes âgées potentiellement dépendantes en Franche-Comté.

Les deux tiers de ces personnes âgées dépendantes sont des femmes. Les dépendances les plus sévères sont fréquentes à partir de 90 ans. À âge égal, les femmes sont plus souvent atteintes de dépendance lourde que les hommes. Le choix de demeurer à domicile ou de partir en institution est généralement dicté par le degré de dépendance et la solitude. Ainsi, en 2015, une personne âgée dépendante sur trois devrait vivre en institution.

En 2005, 240 300 personnes étaient âgées de 60 ans et plus en Franche-Comté. Elles représentaient 21,0% de la population totale (18,6% pour les hommes et 23,4% pour les femmes) contre 21,8% en France de province (19,2% pour les hommes et 24,3% pour les femmes). C'était la huitième région de province « la moins âgée » après le Nord-Pas-de-Calais, l'Alsace, la Picardie, la Haute-Normandie, Rhône-Alpes, la Lorraine et Champagne-Ardenne.

Par ailleurs, en 2005, la part de jeunes de moins de 20 ans dans la population atteignait 25,1% en Franche-Comté contre 24,6% en France de province. La Franche-Comté restait ainsi, selon ces critères, une région plutôt jeune. Au sein de la région, le Doubs et le Territoire de Belfort sont structurellement les départements les plus jeunes. Besançon et Belfort sont en effet d'importants pôles administratif, économique et étudiant. Ces deux départements présentent donc un taux de personnes de plus de 60 ans plus faible que la moyenne de province (respectivement 19,6% et 19,3%). À l'inverse, les départements de la Haute-Saône et du Jura, plus ruraux, présentent des taux supérieurs à la moyenne provinciale (respectivement 22,3% et 23,6%). En 2015, la Franche-Comté devrait compter 300 500 personnes âgées de 60 ans et plus. Cela représenterait une progression de 25,1% par rapport à 2005 tandis que la population totale comtoise augmenterait de 3,4% en dix ans.

Ce qui attend les retraités pour 2010

Ce qui attend les retraités pour 2010 en matière de Santé et d'Impôts

 Le 1er octobre, le budget de l'État et le projet de loi de financement de la Sécu pour 2010 ont été dévoilés : prise en charge des soins, fiscalité et épargne, bonus écologique, prime à la casse et taxe carbone... De mauvaises nouvelles qui supplantent largement les quelques « mesurettes » positives que nous ne prendront pas la peine d'évoquer tellement elles sont insignifiantes... !

On sait que  ces mesures feront l'objet, cet automne, d'un débat devant le Parlement avant leur vote définitif et qu'elles sont susceptibles d'être modifiée . On peut cependant prévoir qu'elle n'apporteront pas grand chose de positif pour nous retraités : à vous de juger....

Hausse du forfait hospitalier : il passera de 16€ à 18 €.

Baisse du remboursement de certains médicaments dont le taux de remboursement devrait baisser de 35 % à 15 % pour des médicaments dont l'intérêt thérapeutique est jugé faible.

Pour les achats de véhicules, réduction du bonus écologique qui sera ramené de 700 à 500 € pour les véhicules émettant entre 96 et 115 g de CO 2/km et de 200 à 100 € pour les véhicules émettant entre 116 et 125 g de CO /km.

Baisse de la prime à la casse destinée à soutenir le marché de l'automobile : elle devrait passer de 1 000 € à 700 € le 1er janvier prochain, pour descendre à 500 € le 1er juillet 2010.

Le niveau initial de la taxe carbone serait fixé à 17 €/tC0 , ce qui augmenterait, par exemple,  le prix du litre d'essence de 4,11 centimes d'euro, et celui du gazole de 4,52 centimes d'euro...mais attention, on vient de nous annoncer que le Gouvernement aurait omis le TVA dans son calcul (la note sera un peu plus salée !).

Investissement locatif "Scellier" : le taux de la réduction d'impôt sera ramené de 25% à 20 % pour les acquisitions ou constructions en 2010, puis à 15 % pour les acquisitions et constructions à compter de 2011. Par exemple, en 2010, un couple de retraités choisit d'investir  dans un logement pour 300 000 €, leur réduction d'impôt sera ramenée de 75 000 € sur 9 ans à 60 000 € sur 9 ans.

Le montant du crédit d'impôt au titre des intérêts d'emprunt pour l'acquisition d'une résidence principale devrait être réduit de 40 % à 30 % au titre de la première annuité de remboursement et de 20 % à 15% au titre des quatre suivantes.

Les prélèvements sociaux seront donc dus sur tous les contrats d'assurance vie, que ce soit pour les contrats en euros ou les contrats multi-supports et même en cas de dénouement du contrat à l'occasion du décès du titulaire du contrat, jusque là exonéré.

VOYAGES 2010 avec "Culture et Loisirs avec les Retraités du Dousb" CLRD

Le Bureau de l'association CLRD, dont chaque adhérent FGR-FP Doubs est membre de droit, s'est réuni mardi 15 septembre...

Il a été retenu 3 destinations de voyages pour 2010 (Alsace, Bretagne et Croisière en Méditerrannée): allez vite consulter ces offres, qui vous sont tout particulièrement réservées,  sur le site de la CLRD : www.clrd.e-monsite.com

en page d'Accueil et aussi dans la rubrique "Agenda"

A bientôt

 

Faire-part de naissance...

Les membres de la FGR-FP du Doubs ont le plaisir de vous annoncer la naissance de leur bébé

"le petit site"

aujourd'hui, lundi 31 août 2009.

D'une taille et d'un poids très modeste, cet enfant ne demande qu'à grandir et à s'épanouir, grâce aux nombreuses visites que vous ne manquerez pas de lui rendre à son domicile, fgrfp25.e-monsite.com

Sa nourriture : les commentaires que vous voudrez bien laisser chez lui...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site